MAAC : Maison d'Art Actuel des Chartreux

EXPOSITION « RESTER ? » 

JUSTINE TAILLARD, lauréate Bourse COCOF-MAAC 2021


Protocole sanitaire :
https://maac.be/protocole-sanitaire-covid-19


Reservation :
Reservation pour l'exposition


« RESTER ? » de Justine Taillard

Justine Taillard

Justine Taillard -- Après un master approfondi en scénographie obtenu en septembre 2019 à l’ENSAV La Cambre, Justine Taillard poursuit une recherche artistique hybride, mêlant à ses réflexions sur l’espace domestique une pratique régulière de l’écriture, dans le sillage d’une certaine « littérature plasticienne ». Fin 2020, elle est sélectionnée comme lauréate de la Bourse COCOF qui lui ouvre les portes des ateliers d’artistes MAAC afin de développer son 1er projet d’exposition personnelle qui sera visible jusqu’au 31 juillet 2021.

A PROPOS DE RESTER ?

Dans ses questionnements, l’exposition intitulée « Rester ? » se déploie sur des tensions à la fois éthiques et esthétiques. Son développement est non seulement nourri par une réflexion sur les enjeux de l’écriture mais aussi par les histoires de populations déplacées, plus particulièrement les récits de jeunes femmes réfugiées rencontrées par l’artiste elle-même dans un centre d’hébergement bruxellois.

A l’heure où les mesures barrières s’appliquent dans nos vies quotidiennes comme aux frontières européennes, des inquiétudes « terrestres » ravivent la question de notre propre ancrage – particulier et commun. Depuis notre présent de déplacements et d’exclusions, des « précarités vivables et pourtant inacceptables » – selon la formule de Marielle Macé – se relient aux précarités d’un autre ordre, « invivables et pourtant vécues ». Jeunes diplômé.e.s ou étudiant.e.s, sans emploi, sans domicile, sans-papiers ou réfugié.e.s… s’ordonnent ainsi dans les rangs de l’urgence, sur l’échelle des non-places.

Où donc tenir ? Comment rester ?

L’installation in situ proposée par l’artiste à l’issue de six mois de résidence à la MAAC se veut une mise en espace « typo-topographique » dans laquelle l’écriture habite littéralement l’espace, la bidimensionnalité de la page se répand et s’étale dans la tridimensionnalité de l’espace d’exposition. Comme sur une page imprimée, le blanc spatial épouse le blanc typographique, tandis que le noir de l’encre se pose sur des formes et des motifs changeants. Deux courts termes – « no » et « où » – jalonnent l’ensemble de l’exposition dans une série de déclinaisons plastiques (de la vidéo-performative à l’accessoire en passant par des éléments de décor) servant une grammaire visuelle en noir et blanc qui explore l’ambivalence du langage : en même temps qu’elle imprime son pouvoir sur le lieu et les individus qui le traversent, l’écriture réveille ici sa puissance émancipatoire, et tente, en creux, d’ouvrir une page nouvelle.


Maison d’Art Actuel des Chartreux
Rue des Chartreux, 26-28
B1000 Bruxelles
Contact : Nancy Suarez
www.maac.be
www.brucity.be
Infos : + 32 2 513 14 69
maac@brucity.be
Plan d'accès

FaceBook

Production: MAAC pour la Ville de Bruxelles avec le soutien de la COCOF et de la Fédération Wallonie-Bruxelles
(Arts Plastiques).

Une initiative de Faouzia Hariche, Échevine de l'Instruction Publique, de la Jeunesse et des Ressources humaines
de la Ville de Bruxelles / Een initiatief van Faouzia Hariche, Schepen van Openbaar Onderwijs, Jeugd en Human Resources van de Stad Brussel